- 9 commentaires à propos de Le deuil -

  1. Je me joins à ta douleur.
    La fin de cette présence forte, intelligente, fine, pertinente, rassurante… Je l’ai connue aussi.
    Cette absence. Parce que l’on sait ce que l’on perd.
    Ce n’est pas un fruit, périssable, ou une vulgaire lampe à incandescence (ou un Asus de bas étage) que l’on perd.
    Snif.
    Cela ne te consolera pas tout de suite, mais sache qu’à la différence d’autres entités, ton Mac sera toujours un Mac même après son départ.
    Schnirf.

Laissez moi un (gentil) commentaire